Procès 13-Novembre : les Eagles of ​Death ​Metal témoignent

Publié Mis à jour
Procès 13-Novembre : les Eagles of ​Death ​Metal témoignent
franceinfo
Article rédigé par
H. Puffeney, A. Blacher, L. Haedrich, L. Audin, L. Puech, J. Martin, E. de Pourquery, J. Durand - franceinfo
France Télévisions

Les membres du groupe qui se produisait au Bataclan le 13 novembre 2015 ont été appelés à la barre, mardi 17 mai, dans le procès fleuve consacré à ces attentats. Plus de six ans après les faits, ils ont dit pardonner aux terroristes.

Ils déposent à la barre plus de six ans après leur concert du Bataclan. Eden Galindo, le guitariste, et Jesse Hugues, le chanteur, deux membres du groupe Eagles of Death Metal sont arrivés au procès du 13 novembre 2015 par une porte dérobée, mardi 17 mai. Ils ont raconté le concert, interrompu par la fusillade, puis la fuite dans les rues de Paris. "On ne savait pas si les terroristes nous suivaient, on était très suspicieux des gens", témoigne Eden Galindo.

Les terroristes "ont échoué"

À son tour, Jesse Hugues s’est exprimé, en portant un message plus engagé. "Les attaquants ont essayé de faire taire la musique, la joie de vivre, mais ils ont échoué", déclare le chanteur. À la sortie du tribunal, les deux musiciens ont dit pardonner les accusés. Lors de l’attaque, le groupe de rock a perdu un membre de l’équipe technique, assassiné à l’entrée du Bataclan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.