Attentats du 13-Novembre : un procès placé sous très haute surveillance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentats du 13-Novembre : un procès placé sous très haute surveillance
FRANCE 3
Article rédigé par
H. Puffeney - France 3
France Télévisions

À partir du mercredi 8 septembre s'ouvre le procès des attentats du 13 novembre 2015, au tribunal de justice de Paris. En direct, Hugo Puffeney revient sur la sécurité de cet événement hors-norme.

Mercredi 8 septembre marquera le début du tant attendu procès des attentats du 13 novembre 2015. Ce dernier doit durer de longs mois, jusqu'en mai 2022. "Un très grand dispositif de sécurité a été prévu. Autour de la salle des grands procès, il va se former une bulle de sécurité. À l'intérieur, la salle sera inaccessible au public. Seuls les avocats, les juges, les parties civiles pourront s'y rendre. Ils passeront via une entrée spéciale avec fouille systématique", relate Hugo Puffeney, en direct du palais de justice de Paris.

Les rues autour du palais de justice fermées

"La sécurité sera maximale pour les accusés dans le box aussi, ils arriveront par un couloir très sécurisé, construit spécialement pour l'occasion, reprend le journaliste. Cette bulle de sécurité se prolonge à l'extérieur du palais de justice sur l'île de la cité, des renforts de CRS et de gendarmes mobiles seront positionnés." En outre, les rues adjacentes seront fermées à la circulation des véhicules mais aussi des piétons. Les personnes accréditées uniquement pourront y avoir accès.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.