Les attentats de Paris pensés en Syrie et organisés en Belgique

Claude Moniquet, spécialiste du terrorisme, intervient en direct de Bruxelles dans le Grand Soir 3 lundi 16 novembre.

France 3

 

"Molenbeek est un lieu où les islamistes radicaux ont pris racine. Il y a peut-être eu trop de tolérance il y a quinze ou vingt ans. Mais depuis 2001, il y a un gros nettoyage qui a été fait. Il y a des dizaines de cellules qui ont été démantelées. Il y a eu des arrestations, des procès", estime Claude Moniquet.

"Système humain donc faillible"

"On est en face d'une opération longue à préparer. Il a fallu faire venir des gens en Syrie, les entraîner puis les faire revenir en Europe, trouver le matériel, sélectionner les cibles, faire du repérage. La tête pensante doit être toujours en Syrie mais les organisateurs ont préparé les attentats à Bruxelles manifestement", explique ce spécialiste du terrorisme. "L'impression que j'ai est que la coopération policière entre la Belgique et la France est plutôt bonne. Mais c'est un système humain donc faillible. Il est manifeste qu'il s'est passé quelque chose qui a empêché les polices des deux pays d'agir à temps".

Le JT
Les autres sujets du JT