Femme kamikaze à Saint-Denis : une première en Europe

En plateau, Etienne Leenhardt revient sur la femme kamikaze qui se serait fait exploser lors de l'assaut à Saint-Denis.

France 2

Une femme kamikaze se serait fait exploser ce mercredi 18 novembre lors de l'assaut de la BRI et du Raid dans un immeuble du centre-ville de Saint-Denis. Si l'information était confirmée, ce serait une première en France et en Europe. "Je ne crois pas me tromper en vous disant que ce serait une première au sein du groupe Etat islamique", souligne en plateau Etienne Leenhardt.

Des camps d'entrainement pour femmes

L'organisation terroriste recrute des jeunes femmes puisqu'"il y a même en Syrie des centres d'entrainement réservés aux femmes, mais jusqu'ici, elles n'avaient pas participé à ce genre d'opérations", poursuit le journaliste de France 2. En revanche, dans d'autres pays, il y a déjà eu des femmes kamikazes : au Moyen-Orient, au Nigeria et également en Russie en 2002. "Souvenez-vous des 19 femmes kamikazes de la prise d'otage du théâtre de Moscou", rappelle Etienne Leenhardt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers cagoulés marchent dans une rue de Saint-Denis, le mercredi 18 novembre 2015.
Des policiers cagoulés marchent dans une rue de Saint-Denis, le mercredi 18 novembre 2015. (PETER DEJONG / AP / SIPA)