Cet article date de plus de cinq ans.

"Faire du bruit et de la lumière", l'appel à être "debout" vendredi à 21h20, une semaine après les attentats

Objectif de cet appel lancé par des personnalités culturelles : "faire du bruit et de la lumière" vendredi à 21h20, une semaine exactement après les attentats.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des dizaines de personnalités culturelles appellent à "faire du bruit", vendredi 20 novembre à 20h20, l'heure où ont débuté les attaques dans Paris une semaine plus tôt.  (CITIZENSIDE / ETIENNE GARCIA /AFP)

"Face à la violence aveugle, absurde et infinie des partisans de Daesh, nous nous tiendrons debout". C'est l'appel lancé jeudi 19 novembre par des personnalités du monde culturel, comme Charles Aznavour, Jack Lang en passant par les acteurs Sylvie Testud et Michel Boujenah. Objectif : "faire du bruit et de la lumière" vendredi à 21h20, une semaine exactement après les attentats.

"Faisons entendre ces musiques qu'ils haïssent"

"21h20. Vendredi 20 Novembre: Paris, France, Monde, Debout! Une semaine après, allumons lumières et bougies en occupant nos cafés, notre rue, nos places, nos villes, faisons entendre ces musiques qu'ils haïssent", indiquent ces personnalités dans une tribune publiée sur le site du Huffington Post.

"Faisons du bruit et de la lumière pour qu'ils comprennent qu'ils ont perdu. Nous ferons ensemble cet acte simple, ici, là, là-bas, pour faire la preuve, une nouvelle fois, que la culture continuera de rayonner et de faire briller la lumière de l'espoir et de la fraternité", lancent-ils. Les réalisateurs de cinéma Alexandre Arcady, Elie Chouraqui, Diane Kurys ou Djamel Bensalah, les comédiens Jean Benguigui, la journaliste Anne Sinclair, ou le politologue Gilles Kepel ont notamment signé cet appel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.