Une rentrée scolaire sous très haute sécurité

La rentrée scolaire a lieu dans près d'une semaine dans un contexte de menace terroriste. Les ministres Bernard Cazeneuve et Najat Vallaud-Belkacem détailleront ce mercredi 24 août leur plan pour sécuriser les établissements.

France 2

C'est une priorité absolue pour le gouvernement : renforcer la sécurité des établissements scolaires au-delà de Vigipirate, au-delà des mesures mises en oeuvre fin 2015 après les attentats de novembre. Parmi les nouveautés de la rentrée : trois exercices obligatoires par an contre deux auparavant, dont un simulant un attentat avec intrusion. Objectifs : améliorer les capacités à ne pas se laisser surprendre et avoir les bonnes réactions. Le nombre de personnels encadrant formé à la gestion de crise sera augmenté.

Élèves et encadrants formés

Côté élèves, une sensibilisation aux gestes qui sauvent sera organisée pour les collégiens de troisième. Les délégués de classe suivront, eux, une formation au brevet de secourisme. La sécurité de chaque établissement sera également réévaluée. Autour des bâtiments, des travaux seront engagés si nécessaire et il sera interdit de s'attrouper. Enfin, une attention particulière sera portée au suivi des élèves en processus de radicalisation, c'est-à-dire déjà signalés par la police.

Le JT
Les autres sujets du JT