Seine-et-Marne : une mosquée salafiste fermée

Les forces de l'ordre ont mené mercredi 2 décembre une perquisition administrative à la mosquée de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne).

France 2

Cette mesure exceptionnelle s'inscrit dans le cadre de l'état d'urgence. Une vaste opération policière a visé hier une mosquée présentée comme salafiste à Lagny-sur-Marne, en région parisienne. Le lieu de culte a été fermé et des perquisitions ont permis de découvrir un certain nombre d'éléments compromettants.

Un revolver saisi

"Ont été découverts lors de perquisitions chez les dirigeants de la mosquée, un revolver 9 millimètres chez un individu qui a aussitôt été placé en garde à vue, une école coranique non déclarée, un disque dur dissimulé, divers documents sur le jihad", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Cette intervention devrait également aboutir à la dissolution définitive de trois associations cultuelles. Par ailleurs, 22 interdictions de sortie du territoire et neuf assignations à résidence ont été signifiées à plusieurs personnes radicalisées.

Le JT
Les autres sujets du JT