Cet article date de plus de cinq ans.

Réforme constitutionnelle : l'issue reste très incertaine

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Réforme constitutionnelle : l'issue reste très incertaine
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de l'Assemblée nationale, Danielle Sportiello fait le point sur la situation.

Malgré l'adoption de l'article sur la déchéance de nationalité hier, mardi 9 février, l'issue de la réforme constitutionnelle reste très incertaine. "Mais Manuel Valls se veut confiant", note Danielle Sportiello en direct de l'Assemblée nationale avant de détailler : "D'abord parce que parmi la petite centaine de députés socialistes qui a voté contre la déchéance hier soir, il n'y a pas que des frondeurs. Et beaucoup ont déjà approuvé l'état d'urgence, or c'est la totalité de la réforme qui est soumise au vote solennel cet après-midi : état d'urgence plus déchéance de nationalité. Un paquet ficelé qui lie un peu les mains des récalcitrants".

Prochaine étape : le Sénat

"Quant à la droite, elle divisée sur le sujet, mais elle aura du mal à refuser globalement une réforme qu'elle a approuvée au départ. La réforme peut donc passer, même tout juste, cet après-midi, ce qui n'ouvre pas forcément les portes du Congrès de Versailles à François Hollande. Dans un mois, c'est le Sénat qui va s'employer à modifier le texte", conclut la journaliste de France 3.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat d'urgence en France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.