État d'urgence : vers une prolongation de plusieurs mois

Un Conseil des ministres exceptionnel s'est tenu ce samedi 10 décembre au matin à l'Élysée. Il a surtout été consacré à la reconduction de l'état d'urgence face à la menace terroriste.

FRANCE 3

L'état d'urgence devrait être prolongé jusqu'au 15 juillet, ce qui devrait permettre d'englober les élections présidentielles et législatives. "L'occasion de laisser le soin à un nouveau gouvernement et une nouvelle Assemblée de sortir ou non de cet état d'urgence", explique Laurence Ragon en direct du palais de l'Élysée. Bernard Cazeneuve, nouveau Premier ministre, a souligné ce samedi 10 décembre au matin que le risque terroriste était encore très important.

5e prolongation

Il a ajouté que les meetings et représentations en vue de l'élection présidentielle présentaient, selon lui, un facteur de risques important. "L'état d'urgence sera prolongé pour la cinquième fois après un débat mardi à l'Assemblée nationale qui sera suivi d'un vote des parlementaires. En un an, l'état d'urgence ce sont plus de 4 000 perquisitions administratives, 500 interpellations et 17 attentats qui auraient été déjoués. Le Premier a toutefois rappelé que cela restait un régime d'exception ", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Bernard Cazeneuve, Jean-Jacques Urvoas et Bruno Le Roux, à la sortie du Conseil des ministres, samedi 10 décembre 2016.
Bernard Cazeneuve, Jean-Jacques Urvoas et Bruno Le Roux, à la sortie du Conseil des ministres, samedi 10 décembre 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)