Attentats de Paris : la sécurité dans les transports publics bientôt renforcée

Une proposition de loi doit être présentée ce mardi 8 décembre à l'Assemblée nationale. Ce texte prévoit notamment de donner davantage de pouvoirs aux agents de la SNCF et de la RATP.

France 2

Sauter dans un train qui va bientôt partir : cette scène risque de devenir de plus en plus rare. A la gare du Nord à Paris ou à Lille, il faudra passer par des portiques de sécurité pour monter dans le Thalys qui dessert la Belgique, les Pays-Bas ou l'Allemagne. Des portiques sont actuellement à l'étude pour d'autres grandes lignes en France.

Palpation et fouille d'usagers dans le métro

Dans toutes les gares et le métro parisien, les agents de la sûreté de la SNCF et de la RATP pourraient avoir le droit de fouiller les bagages et de palper les usagers, un refus pouvant entraîner une interdiction d'accès au train. Des agents seraient aussi autorisés à patrouiller en tenue civile et à retenir une personne le temps que la police arrive pour vérification d'identité. Si le passager n'a pas de papiers à présenter, il pourrait payer une contravention de 11 euros. S'il refuse, il encourra une amende et une peine de prison. Les services de renseignement vont aussi mieux surveiller les personnels de transport.

Le JT
Les autres sujets du JT