Attentats à Paris : l'interdiction des déplacements de supporters de foot prolongée jusqu'au 14 décembre

Ces déplacements avaient déjà été interdits le 19 novembre, après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et à Saint-Denis.

Un drapeau géant est étendu sur la pelouse du Parc des Princes à Paris, le 28 novembre 2015.
Un drapeau géant est étendu sur la pelouse du Parc des Princes à Paris, le 28 novembre 2015. (AFP)

L'interdiction des déplacements de supporters de football a été prolongée jusqu'au 14 décembre, selon un arrêté du ministère de l'Intérieur publié dimanche 29 novembre. Ces déplacements avaient déjà été interdits le 19 novembre, après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et à Saint-Denis six jours plus tôt.

La totalité des matchs de la 18e journée concernés

Cette prolongation vise à interdire les déplacements de supporters pour l'ensemble des rencontres de football disputées sur le sol français durant la COP21, qui débute dimanche et durera jusqu'au 11 décembre. La conférence sur le climat mobilise en effet un grand nombre de forces de l'ordre, du fait de l'état d'urgence.

La date du 14 décembre permet d'englober la totalité des matchs disputés pour le compte de la 18e journée de Ligue 1 (les 11, 12 et 13 décembre) et la 18e journée de Ligue 2 (les 11, 12 et 14 décembre).