État d'alerte maximal maintenu à Bruxelles : quelles sont les conséquences ?

En direct de Bruxelles (Belgique), Marianne Mas fait le point sur la situation.

France 2

Les autorités belges ont annoncé ce dimanche 22 novembre que l'état d'alerte maximale était maintenu pendant 24 heures au moins. "Très concrètement demain les écoles, les universités et les grandes écoles n'ouvriront pas leurs portes. Côté transports, le métro, lui, restera fermé pour la troisième journée consécutive. Ces mesures concernent l'ensemble des 19 communes de la région Bruxelles-Capitale. Le reste de la Belgique est maintenu en état d'alerte niveau trois", explique Marianne Mas, en direct de Bruxelles pour France 2.

L'état de la menace réévalué lundi

"Le ministre l'annonçait tout à l'heure, l'état de la menace sera réévalué demain en tout début d'après-midi", poursuit la journaliste. Le Premier ministre a indiqué que les autorités redoutent une attaque similaire à celle qui s'est déroulée à Paris, avec plusieurs individus, peut-être même qui lancent des offensives à plusieurs endroits en même temps.

Le JT
Les autres sujets du JT
(XINHUA / SIPA)