INFOGRAPHIE. Attentats à Paris : le film des événements

L'enquête s'éclaircit autour des événements du 13 novembre, mais plusieurs zones d'ombre subsistent encore. Francetv info fait le point sur les attenats qui ont eu lieu quasi simultanément.

Vendredi 13 novembre, à Saint-Denis, vers 21h20, une première équipe composée de trois kamikazes opère aux abords du Stade de France. Seule l'identité de Bilal Hadfi, un Français résidant en Belgique, a pu être confirmée. On ignore encore celle des deux autres assaillants. Un passeport syrien au nom d'Ahmad Al Mohammad a néanmoins été retrouvé sur les lieux du drame, mais rien ne permet pour l'instant de certifier l'authenticité du document.

Au Bataclan, une deuxième équipe sévit à 21h40. Le nombre exact de terroristes présents sur les lieux reste à déterminer. Seule l'identité d'Omar Ismaïl Mostefaï, un Français faisant l'objet d'une fiche S, et de Samy Amimour a pu être démontrée. L'ensemble des terroristes aurait péri.  

La dernière équipe circule dans l'Est parisien et perpétue ses attaques entre 21h25 et 21h36. Sa composition exacte n'a pu être établie à l'heure actuelle. La présence de Brahim Abdeslam aux côtés de son frère, Salah Abdeslam, au sein de la Seat noire lors des trois fusillades successives est toujours en question. Alors que son frère prend la fuite, Brahim se fera exploser quelques minutes plus tard à proximité, au Comptoir Voltaire. L'identité du ou des autres passagers présents dans le véhicule demeure inconnue