Cet article date de plus de six ans.

Attentats du 13 novembre : le lycée Voltaire sous le choc

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats du 13 novembre : le lycée Voltaire sous le choc
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Rassurer et expliquer, après les parents, ce sont les enseignants qui ont pris le relais auprès des jeunes pour trouver les mots justes. France 3 s'est rendue au lycée Voltaire.

Le retour en classe ce lundi 16 novembre se fait la gorge nouée, la boule au ventre. Au lycée Voltaire, c'est la jeunesse du quartier qui est endeuillé. Mettre des mots sur ce que l'on ressent, la tâche délicate est confiée ce matin aux enseignants. "On n’enlèvera pas la trouille, mais je pense qu'on peut la mettre à distance quand on a des éléments de compréhension", explique Annabelle Humbert, professeure d'histoire-géographie, au micro de France 3.

Leurs vies ont changé

Midi vient de sonner, comme un moment de libération. Les élèves les plus angoissés semblent un peu apaisés. Serena, Alice, Mehdi, Jade et Lucie, ils ont entre 14 et 18 ans, et vendredi leurs vies ont changé. Un professeur du lycée est sorti indemne du Bataclan. Grièvement blessée, une parent d'élève a eu moins de chance. Alors oui, la vie continue, mais différemment. Meurtie, mais debout, cette jeunesse parisienne va désormais grandir avec cette nouvelle menace terroriste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.