Attentats de Paris : la Belgique au coeur de l'enquête

France 3 fait le point sur l'enquête, une semaine après les attaques de Paris et Saint-Denis.

France 3

Une semaine après les attentats de Paris, l'enquête progresse rapidement et se concentre en Belgique, là où Salah Abdeslam a fui. On sait que le terroriste a été exfiltré par deux complices depuis la région parisienne dans la nuit de vendredi 13 à samedi 14 novembre. Il a été récupéré dans le 18e arrondissement de Paris, en état de choc, une ceinture d'explosifs autour de la taille. Le trio a été contrôlé à la frontière, mais n'est pas inquiété. Quelques heures plus tard, l'avis de recherche est lancé par la police française. Dans l'après-midi, les enquêteurs investissent Molenbeek à Bruxelles et interpellent les deux hommes. Salah Abdeslam court toujours.

Un Belge arrêté en Turquie

Mercredi, Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats, est abattu lors de l'assaut de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ainsi que sa cousine Hasna Aitboulahcen. Un troisième corps n'est toujours pas identifié. Jeudi, un homme est arrêté dans la banlieue de Bruxelles et inculpé pour terrorisme, en lien avec les attentats de Paris. Vendredi, c'est un Belge qui est arrêté en Turquie alors qu'il s'apprêtait à gagner la Syrie. Il aurait effectué les repérages des cibles des attentats. Plusieurs zones d'ombre persistent, notamment sur l'identité de certains membres des commandos du vendredi 13 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires patrouillent dans la gare de Bruxelles, mercredi 18 novembre 2015.
Des militaires patrouillent dans la gare de Bruxelles, mercredi 18 novembre 2015. (DIRK WAEM / BELGA MAG / AFP)