Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Paris : Eagles of Death Metal sort du silence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentats de Paris : Eagles of Death Metal sort du silence
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le groupe qui jouait au Bataclan le soir de la tuerie s'est confié auprès du site Vice News. Ses membres racontent l'horreur, mais aussi la solidarité.

Ils apparaissent encore bouleversés devant la caméra de Vice News. Eagles of Death Metal, le groupe californien qui se produisait au Bataclan le soir des attaques, témoigne. "Plusieurs personnes se sont cachées dans notre loge", explique Jesse Hughes, le chanteur et guitariste du groupe, "mais les tueurs ont réussi à y entrer et à tous les tuer, sauf un gosse qui s'est caché sous ma veste."

"Il y a eu tellement de gens qui ont fait bouclier"

Ils jouaient à guichet fermé ce soir du vendredi 13 novembre au Bataclan : 1 500 personnes étaient présentes pour les voir sur scène. Le groupe entamait sa septième chanson quand les coups de feu ont éclaté, à 21h40. "Les gens faisaient semblant d'être morts et avaient tellement peur. Une des raisons pour lesquelles tant de personnes ont été tuées, c'est parce qu'elles ne voulaient pas abandonner leurs amis. Il y a eu tellement de gens qui ont fait bouclier", se souvient Jesse Hughes, la voix chevrotante.

La tuerie a fait 89 morts dans la salle de concert, dont quatre personnes de l'entourage du groupe. Les membres de Eagles of Death Metal sont rentrés en Californie et ont depuis annulé tous leurs concerts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.