Attentats : de nouvelles mesures pour renforcer la sécurité dans les écoles

Une liste de recommandations concernant la sécurité des écoles vient d'être établie en région parisienne.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Un mois après les attentats, le rectorat de Paris et la préfecture de police planchent actuellement sur toute une série de mesures pour renforcer la sécurité dans les écoles. Parmi elles : l'installation de caméras de vidéo-surveillance à l'entrée des écoles. À Nice, les établissements scolaires sont déjà sous surveillance. Le dispositif pourrait être étendu à Paris et en banlieue proche. Une idée qui divise les parents d'élèves. "C'est quand même triste d'en arriver là, mais en même temps c'est rassurant pour les parents", confie une mère de famille à France 2.

Des sas de sécurité

Autre mesure, la mise en place de sas de sécurité pour mieux filtrer les allers et venues dans les écoles. La mairie de Paris envisage leur installation depuis les attentats de janvier. Un équipement que tous les établissements ne pourront pas mettre en place, faute d'espace disponible. Face à la menace terroriste, les autorités réfléchissent à tous les boucliers possibles comme des bornes anti-voiture bélier devant les entrées ou encore des vitres protégées par des filtres anti-effraction, ou encore un bouton d'alerte proche de la loge du gardien directement relié au commissariat de police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une école de Menton (Alpes-Maritimes), le 16 novembre 2015.
Une école de Menton (Alpes-Maritimes), le 16 novembre 2015. (MAXPPP)