Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats à Paris : "Une base arrière très organisée"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentats à Paris : "Une base arrière très organisée"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les enquêteurs français et belges travaillent ensemble depuis les attentats. Ce qui a notamment permis d'identifier deux nouveaux suspects : Soufiane Kayal et Samir Bouzid.

Les enquêteurs français et belges travaillent maintenant de manière concertée depuis trois semaines. A la clé, ces deux nouveaux suspects : Soufiane Kayal et Samir Bouzid. Valéry Lerouge, en direct de Bruxelles pour France 2, précise : "La liste des suspects s'allonge et conforte les policiers qu'il y avait des complices et une base arrière très organisée derrière ces attentats du vendredi 13".

Un étau qui se resserre

Les ramifications commencent donc à se préciser aux yeux des enquêteurs. Une situation inquiétante qui montre le nombre de terroristes en liberté, mais qui rassure aussi : les nombreuses perquisitions qui se sont déroulées ces derniers temps n'ont pas été vaines. Les autorités belges comme françaises croient que ces nombreuses opérations vont porter leurs fruits et que l'étau va pouvoir se resserrer sur ce réseau bien organisé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.