Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats à Paris : le témoignage du médecin de la BRI

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Attentats à Paris : le témoignage du médecin de la BRI
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 a rencontré le Dr Denis Safran de la Brigade de recherche et d'intervention. Il raconte ce qu'il a vécu depuis le 13 novembre.

Il était un des premiers à rentrer dans le Bataclan vendredi soir. L'assaut de la BRI vient juste de commencer. Sa mission : soigner les policiers blessés lors de l'intervention dans la salle de concert. Il a été d'abord marqué par son premier regard à l'intérieur du Bataclan. "Ça a été absolument frappant, même assez sidérant, de voir le nombre de gens qu'il y avait là-dedans. Il y avait 1 500 personnes, une marée humaine couchée au milieu de cette salle avec des gens criant et d'autres faisant des signes d'appel au secours", raconte-t-il.

Le dilemme

Voyant que les policiers luttent toujours avec les terroristes au premier étage, il se dit : "Ça va être compliqué. Qu'est-ce que je vais faire ? Parce qu'il y a un dilemme. Je suis ma colonne, parce que je sais que mes camarades policiers ont de forts risques d'être blessés. Mais ils continuent d'avancer. Ils font le travail. Est-ce que je reste dans ma colonne pour prendre en charge mes camarades ou est-ce que je cède à l'envie, et même à la pression de l'environnement, de prendre en charge les premiers blessés ? Finalement, je vais prendre en charge les premiers blessés".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.