Attentats à Paris : le chaos s'est installé en 30 minutes

Au lendemain des terribles attaques meurtrières, le Soir 3 retrace le déroulé de cette sanglante nuit du 13 novembre dans la capitale.

FRANCE 3

Ce samedi 14 novembre, l'enquête avance après les attentats les plus sanglants qu'ait connus la France. Hier, six attaques terroristes ont été menées à Paris et à Saint-Denis. Le bilan provisoire est lourd : 129 morts, 352 blessés. Le groupe Etat islamique a revendiqué ces actes.

"Vraisemblablement, ce sont trois équipes de terroristes coordonnés qui sont à l'origine de cette barbarie", rapporte François Molins, procureur de la République de Paris. Chacun portait des explosifs. Sept assaillants sont morts, dont six en se faisant exploser.

Un terroriste mort avait fait l'objet d'une fiche "S"

La première équipe a opéré au Stade de France, lors du match amical de football France-Allemagne, vers 21h20. Trois kamikazes ont passé à l'acte à trois portes différentes de l'enceinte de Saint-Denis. Sur place, les enquêteurs ont retrouvé un passeport syrien. L'individu, inconnu des services français, serait passé par la Grèce en suivant la procédure d’enregistrement des migrants.

La deuxième équipe a parcouru les 10èmes et 11èmes arrondissements de Paris à bord d'une voiture Seat noire. Ils ont commencé à ouvrir le feu vers 21h35.

Enfin, la troisième équipe a attaqué au Bataclan vers 21h50. Les terroristes y ont fait un carnage. Les corps de trois d'entre eux ont été retrouvés. Un assaillant a été formellement identifié : il s'appelait Omar et était âgé de 30 ans. Ce Français, né en Île-de-France, avait fait l'objet d'une fiche "S" en 2010 pour radicalisation. Ce serait un proche d'Amedy Coulibaly, le terroriste auteur de l'attentat de Montrouge et de l'Hyper Cacher en janvier 2015.

L'enquête, qui s'annonce longue et difficile, a été confiée à la section antiterroriste de la direction centrale de la police judiciaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un blessé près de la salle de concert du Bataclan dans le 11e arrondissement à Paris, le 13 novembre 2015.
Un blessé près de la salle de concert du Bataclan dans le 11e arrondissement à Paris, le 13 novembre 2015. (ELYXANDRO CEGARRA / CITIZENSIDE.COM / AFP)