Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats à Paris : la vie reprend son cours pour Ismaël, rescapé du Bataclan

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats à Paris : la vie reprend son cours pour Ismaël, rescapé du Bataclan
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 2 a suivi à un concert de rock l'un des rescapés de l'attaque du Bataclan.

À Paris, les salles de concert ont rouvert leur porte hier soir, quelques jours après les terribles attentats de vendredi 13 novembre. Ismaël était au Bataclan le soir de l'attaque et mardi soir, il a mis un point d'honneur à retourner dans une salle de concert le plus vite possible.

Vendredi soir, Ismaël El Iraki était au Bataclan quand les terroristes ont commencé à tirer. Il a réussi à s'enfuir. Continuer à sortir, un moyen peut-être pour lui d'exorciser ses peurs. "Faut que je me débarrasse de cette appréhension parce que je refuse d'associer un concert à une tuerie. Je refuse d'avoir peur de la fosse, du noir et de la foule, parce que j'aime ça", confie le jeune homme à France 2.

Évacuer la pression

Dans cette salle du Trabendo, la sécurité a été renforcée et les sorties de secours ont été bien fléchées. Après trois jours de fermeture, la direction voulait rouvrir le lieu. Pour les artistes aussi, ce concert est bien particulier. "Bien sûr on y pense ce soir, mais on est là pour jouer, pour aussi honorer les gens qui sont tombés vendredi. Quelque part, c'est un concert que l'on fait à leur mémoire", déclare Simon Bouteloup, bassiste du groupe Kadavar. Ismaël quant à lui a pour la première fois depuis vendredi évacué la pression.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.