Cet article date de plus de cinq ans.

Arrestation de Salah Abdeslam : l'attente des familles de victimes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Arrestation de Salah Abdeslam : l'attente des familles de victimes
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Samia Maktouf est l'invitée du 12/13 de France 3. Elle est l'avocate d'une quinzaine de familles des victimes des attentats du 13 novembre.

Au lendemain de l'arrestation de Salah Abdeslam, Me Samia Maktouf, avocate d'une quinzaine de familles des victimes des attentats du 13 novembre est sur le plateau du 12/13 de France 3. Pour elle, l'arrestation de Salah Abdeslam, dans le quartier de son enfance, n'est pas une surprise. "Dans l'ordre normal des choses, Salah Abdeslam ne pouvait pas être ailleurs que dans la commune de Molenbeek, avec les autres protagonistes et avec sa famille", commente Me Maktouf.

A quand l'extradition ?

La France va réclamer son extradition. Sur le sujet, Samia Maktouf est claire. "Le mandat européen a beaucoup facilité les choses, cela veut dire que nous sommes dans le cadre d'une remise et non d'une extradition. Si Salah Abdeslam décide ne pas faire opposition, cela peut se faire dans les 12 jours. Dans le cas contraire, car il va très probablement contester, cela peut prendre 60 jours de plus donc en tout, deux mois à deux mois et demi", détaille Me Maktouf.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès de Salah Abdeslam

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.