13-Novembre : un autre attentat était-il programmé ?

Tous les mystères ne sont pas encore levés sur les attaques du 13 novembre 2015. Une grande question demeure : Salah Abdeslam devait-il commettre un attentat dans le 18e arrondissement de Paris ?

Voir la vidéo
France 3

Salah Abdeslam n’est pas facile à cerner. Trois ans après les attentats du 13 novembre 2015, le seul survivant des commandos qui ont ensanglanté Paris reste une énigme. Quel rôle devait-il jouer ce soir-là ? S’était-il lui aussi préparé à commettre un attentat dans la capitale, une quatrième attaque qui aurait finalement échoué au dernier moment ?

Salah Abdeslam a abandonné un véhicule dans le 18e arrondissement

Cette hypothèse, les enquêteurs l’ont à l’esprit dès le lendemain des attaques, quand dans un enregistrement, le Français de l’organisation état islamique Fabien Clain, revendique les attentats de la veille avec précision. "Huit frères portant des ceintures d’explosifs et des fusils d’assaut (…) ont pris pour cible le Stade de France (Seine-Saint-Denis), le Bataclan, les 11e et 18e arrondissements." Or, aucun attentat n’a eu lieu dans le 18e arrondissement de la capitale. En revanche, Salah Abdeslam y est bien passé. Le 13 novembre, après avoir déposé trois terroristes devant le Stade de France, l’homme se dirige dans le 18e arrondissement, où il abandonne un véhicule. Il portait sur lui une ceinture à explosifs défaillante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Salah Abdeslam a refusé de répondre à la justice, lundi 5 février, à l\'ouverture de son procès à Bruxelles pour une fusillade avec la police dans la capitale belge en mars 2016.
Salah Abdeslam a refusé de répondre à la justice, lundi 5 février, à l'ouverture de son procès à Bruxelles pour une fusillade avec la police dans la capitale belge en mars 2016. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)