13 Novembre : un médecin met en vente la radio d'une victime

Publié
13-Novembre : un médecin met en vente la radio d'une victime
FRANCE 3
Article rédigé par
L.Nahon, M.Cauwel, M.Tafnil, E.Dumas, L.Comiot, D.Fuchs - France 3
France Télévisions

Un chirurgien a mis en vente la radio d'une victime de l'attentat du Bataclan survenu le 13 novembre 2015. Face aux réactions que cet acte a suscité, ce dernier l'a retiré du site en avouant sa faute.

Après l'horreur place à l'indécence. La radio d'une des victimes des attentats du Bataclan qui a été touchée au bras par une balle de Kalachnikov a été mise aux enchères sur un site Internet. Elle a été mise aux enchères avec un départ de 2 450 euros en cryptomonnaie. Cet acte atroce a été commis par le chirurgien de l'opération.

Un élan de solidarité entre les victimes

La victime dont la radio a été mise en vente a souhaité rester anonyme, mais dans un élan de solidarité d'autres victimes ont voulu prendre la parole. "Il existe une radio de mon bassin avec une balle de Kalachnikov aussi. Si cela avait été moi, je n'aurais pas apprécié. Ces médecins-là, on compte encore plus sur eux, car ils ont été présents dans un des moments les plus difficiles de notre vie", explique Sophie Parra, rescapée du Bataclan. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.