Attaque à Paris : le principal suspect visait Charlie Hebdo

Le principal suspect de l'attaque à l'arme blanche dans le 11e arrondissement de Paris a reconnu, lors de son interrogatoire, qu'il voulait s'en prendre à Charlie Hebdo.

franceinfo

Le suspect de l'attaque survenue vendredi 25 septembre à Paris dit s'appeler Hassan A. Il s'agit d'un ressortissant pakistanais de 18 ans, qui avait déjà écopé d'un rappel à la loi pour port d'arme prohibé en juin dernier. Selon des sources policières, l'homme pensait s'attaquer aux journalistes de Charlie Hebdo. La veille, il avait repéré les lieux, mais ignorait que la rédaction avait changé d'adresse. Arrivé il y a trois ans en France, il ne présentait aucun signe de radicalisation, selon le ministère de l'Intérieur.

Neuf personnes encore en garde à vue samedi 26 septembre

Vendredi 25 septembre au soir, une perquisition a été effectuée au domicile du principal suspect, à Pantin (Seine-Saint-Denis) et sept personnes ont été interpellées. Aucune trace d'allégeance à un réseau terroriste n'y a été retrouvée. La scène est à peine croyable pour les habitants de l'immeuble. Mounir Feradj habite au cinquième étage de l'immeuble. Depuis sa fenêtre, il a assisté aux interpellations et demeure abasourdi. "Ils ont l'air gentils mais plutôt discrets. On ne sait pas ce qu'ils faisaient ou ne faisaient pas", explique-t-il. Samedi, neuf personnes sont en garde à vue et entendues par les autorités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers bloquent le périmètre autour de la rue Nicolas-Appert et du boulevard Richard-Lenoir, dans le 11e arrondissement de Paris, après une attaque à l\'arme blanche qui a fait deux blessés près des anciens locaux de \"Charlie Hebdo\", le 25 septembre 2020. 
Des policiers bloquent le périmètre autour de la rue Nicolas-Appert et du boulevard Richard-Lenoir, dans le 11e arrondissement de Paris, après une attaque à l'arme blanche qui a fait deux blessés près des anciens locaux de "Charlie Hebdo", le 25 septembre 2020.  (LAURENCE KOURCIA / HANS LUCAS / AFP)