Attaque au couteau à Paris : le suspect a déjà été condamné pour un projet d'attaque au quartier d'affaires de La Défense

Selon France Inter, cet homme avait été condamné à une peine de cinq ans de prison dont quatre ans ferme. Il était resté en prison de 2016 à 2020.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le quartier de la Défense dans Hauts-de-Seine, près de Paris, le 14 septembre 2023. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Armand Rajabpour-Miyandoab, le principal suspect de l'attaque au couteau à Paris samedi 2 décembre qui a fait un mort et deux blessés, avait été condamné en 2016 pour un projet d'attaque à l'arme blanche dans le quartier d'affaires de La Défense, selon les informations de France Inter dimanche.

Dans cette affaire, il avait été condamné à une peine de cinq ans de prison dont quatre ans ferme. Il était resté en prison de 2016 à 2020. 

Il avait été établi que Armand Rajabpour-Miyandoab était à l'époque de sa condamation, en relation avec un des membres du groupe islamiste Forsane Alizza. Il s'agit de Maximilien Thibaut, un jihadiste, aujourd'hui décédé, et qui était parti combattre dans les rangs de Daech avec son épouse Mélina Boughedir actuellement en détention en Irak où elle purge une peine de 20 ans de prison. 

Armand Rajabpour-Miyandoab, Français né en 1997 de parents iraniens était fiché S, connu donc pour islamisme radical et aussi pour des troubles psychiatriques, a précisé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin qui s'est rendu sur les lieux de l'attaque de samedi soir à Paris. Une attaque qui a eu lieu à quelques encablures de la tour Eiffel et autres lieux particulièrement animés le week-end et prisés des touristes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.