Attentat de Nice : le récit de la terrible nuit

84 personnes ont perdu la vie à Nice, jeudi 14 juillet, après qu'un terroriste a foncé dans la foule avec un camion.

France 3

Il est près de 23 heures jeudi 14 juillet, le feu d'artifice vient de se terminer quand un camion blanc fonce dans la foule composée de familles et de touristes, fauchant ainsi des dizaines de personnes sur deux kilomètres de la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes). En quelques secondes, c'est la panique. "Le camion est arrivé dans le dos des gens", explique une témoin de la scène. "On a eu tellement peur. On a vu des cadavres partout" rapporte un autre.

10 enfants et adolescents

Pour l'arrêter dans sa course folle, les forces de l'ordre abattent le conducteur du camion, qui avait tiré des coups de feu lui aussi. Les secours arrivent rapidement et certains rescapés leur prêtent main-forte. D'autres survivants se sont mis en sécurité dans les bars, les hôtels. "On va rentrer chez nous", explique une femme, en sanglots. Selon le dernier bilan provisoire, l'attaque a fait 84 morts, dont 10 enfants et adolescents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers près du camion blanc qui a foncé dans la foule sur la promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet 2016.
Des policiers près du camion blanc qui a foncé dans la foule sur la promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet 2016. (VALERY HACHE / AFP)