Cet article date de plus d'un an.

Alpes-Maritimes : l'attentat de Nice toujours douloureux cinq ans après

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Alpes-Maritimes : l'attentat de Nice toujours douloureux cinq ans après
Franceinfo
Article rédigé par
L. Benzaquen, Y. Fournigault, L. Buyse - franceinfo
France Télévisions

Les Niçois ont toujours des souvenirs douloureux de l'attentat du 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais (Alpes-Maritimes).

 

Depuis l'attentat qui a coûté la vie à 86 personnes le 14 juillet 2016, il est difficile de se balader sur la Promenade des Anglais (Alpes-Maritimes) le cœur léger. Les Niçois se préparent pour les commémorations de ce drame qui ont lieu mercredi 14 juillet à l'image d'une passante : "C'est dans les mémoires de tout le monde je pense. Ça a été terrible." Le lieu porte encore les stigmates de ce terrible jour alors que de nombreuses personnes n'osent plus revenir depuis.

Des bornes anti-intrusion installées

La Promenade a changé d'aspect après l'attentat avec l'installation de bornes anti-intrusion sur cinq kilomètres pour protéger les Niçois et les vacanciers. "C'est un dispositif qui a été conçu, calculé et contrôler pour pouvoir résister à un choc équivalent à celui du camion le jour de l'attentat", explique Luc Favier, Directeur général adjoint en charge des infrastructures et des installations pour la métropole Nice Côte d'Azur. Dans les jardins de la villa Masséna, le mémorial en hommage aux victimes sera désormais éclairé en soirée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.