Terrorisme : une cellule active démantelée

Trois personnes ont été interpellées ce mardi 21 février. Elles sont suspectées de vouloir commettre un attentat en France ou de vouloir partir en Syrie.

France 2

Ce mardi 21 février, une cellule active a été démantelée. Elle projetait un attentat selon les forces de l'ordre qui ont mené trois arrestations quasi simultanées à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) et à Marseille (Bouches-du-Rhône). À Clermont- Ferrand, les enquêteurs ont arrêté un homme âgé de 30 ans. Il vivait ici depuis l'enfance. Dans l'appartement, les enquêteurs cherchaient des indices sur un projet terroriste. Son père décrit son fils comme discret, pas radicalisé.

Frapper la France ou partir en Syrie

L'homme était surveillé depuis plusieurs semaines comme ses deux complices. Dans leurs conversations sur les réseaux sociaux, les trois suspects affirmaient vouloir frapper la France ou partir en Syrie. Pour l'heure, les enquêteurs n'ont découvert ni cible identifiée ni armes à feu. Ce trio était en contact avec les personnes interpellées le 10 février près de Montpellier (Hérault). Elles aussi préparaient un attentat jugé imminent.

Le JT
Les autres sujets du JT
(CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)