Soupçon de projet d'acte terroriste : un jeune homme mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

L'adolescent avait formulé des déclarations sur les réseaux sociaux annonçant sa volonté de fabriquer une ceinture explosive.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une voiture de la police nationale. Photo d'illustration. (NELLY ASSÉNAT / RADIO FRANCE)

Le jeune homme de 16 ans, interpellé mardi en Haute-Savoie après avoir proféré des menaces sur le réseau social Telegram, a été présenté à un juge d'instruction, vendredi 26 avril, et mis en examen pour "participation à une association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes d'atteintes aux personnes", a appris franceinfo auprès du Parquet national antiterroriste.. Conformément aux réquisitions du Pnat, il a été placé sous contrôle judiciaire.

Son interpellation a eu lieu à la suite de ses déclarations sur les réseaux sociaux annonçant sa volonté de fabriquer une ceinture explosive en vue de mourir en martyr. Le Pnat a ouvert une information judiciaire ce vendredi pour "association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation de crimes d’atteintes aux personnes". Il s'agit de déterminer si le jeune homme avait "effectivement concrétisé ses projets par des démarches préparatoires", précise le parquet. Les faits ne sont "pas établis à ce stade des investigations".

Mercredi, lors de la perquisition au domicile des parents du jeune homme, les enquêteurs ont retrouvé une déclaration d'allégeance à l'État islamique, selon les informations de France Inter de sources proches de l'enquête. Le jeune homme, déjà connu pour radicalisation, a reconnu avoir eu pour projet de commettre un acte terroriste dans le quartier de La Défense pendant les Jeux olympiques, avec un fusil ou avec une ceinture explosive, a appris France Inter de mêmes sources.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.