Six membres d'un groupuscule néonazi interpellés pour un projet d'action violente contre une loge maçonnique

Trois d'entre eux doivent être présentés à un juge d'instruction. Les trois autres ont été remis en liberté.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le palais de justice de Paris, le 20 avril 2021. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Six membres d'un groupuscule néonazi, soupçonnés de vouloir mener une action violente contre une loge maçonnique, ont été interpellés mardi 4 mai dans le Doubs et le Bas-Rhin, a confirmé vendredi une source judiciaire à France Télévisions. Trois d'entre eux, deux hommes et une femme âgés de 29 à 56 ans, doivent être présentés ce vendredi à un juge d'instruction parisien en vue d'une éventuelle mise en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle", selon cette source. Les trois autres individus ont été remis en liberté.

Selon BFMTV, ce groupuscule est baptisé "Honneur et nation" et visait une loge maçonnique en Moselle. Le parquet national antiterroriste (Pnat) avait ouvert une enquête préliminaire en février 2021 sur les activités de ce groupuscule d'ultradroite. Selon cette source judiciaire, le passage à l'acte n'était pas imminent. Ces individus ont été interpellés à la suite d'échanges, et notamment parce qu'ils faisaient des recherches sur des explosifs. Des perquisitions ont permis aux autorités de retrouver des armes, mais ces dernières pourraient être détenues légalement, a précisé la source judiciaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.