Levallois-Perret : six militaires pris pour cible

L'attaque s'est déroulée en quelques secondes. Il était 8 heures quand une voiture a foncé sur des militaires à Levallois-Perret (Hauts-deSeine), faisant six blessés. Retour sur le déroulé des faits.

FRANCE 2

Cette photo est prise juste après l'agression depuis un balcon. On distingue les secouristes autour de la voiture des militaires. Au sol, il y a deux soldats blessés. Un autre est évacué sur un fauteuil roulant par les pompiers. Lui est touché au bras et le visage en sang, mais conscient. Ils sont six, transportés à l'hôpital. Tous viennent d'être pris pour cible par le conducteur d'une voiture qui leur a foncé dessus.

Les soldats blessés hors de danger

8 heures ce matin à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), près de Paris, place de Verdun, dans une ruelle interdite d'accès sauf aux véhicules militaires, c'est le moment de la relève. Trois soldats sortent de leur voiture, trois autres vont y monter, pour débuter leur patrouille de l'opération Sentinelle. Quand tout à coup, une BMW noire stationnée là vient les renverser et prend la fuite. Pendant plusieurs heures l'agresseur est introuvable. Certains soldats souffrent de fractures, mais leur état n'inspire ce soir pas d'inquiétude. Moins de trois heures après les faits, une enquête est ouverte par le parquet antiterroriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police s\'est rendue sur les lieux de l\'attaque de militaires par un véhicule, le 9 août 2017 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).
La police s'est rendue sur les lieux de l'attaque de militaires par un véhicule, le 9 août 2017 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). (IRINA KALASHNIKOVA / SPUTNIK)