VIDEO. Agression de militaires au Louvre : une vendeuse du Carrousel témoigne

Un individu a attaqué à la machette des militaires de la force Sentinelle, au Carrousel du Louvre.

FRANCEINFO

Juliette n'est pas près d'oublier cette journée du vendredi 3 février. Cette vendeuse du Carrousel du Louvre était au travail lorsqu'un homme a agressé des militaires de la force Sentinelle. "On a entendu deux coups, on ne savait pas trop, on s'est dit 'peut-être que quelque chose est tombé', juste après, il y a eu quatre-cinq coups, là on a entendu tout le monde crier, courir", raconte-t-elle.

> Suivez les dernières informations sur l'attaque du Carrousel du Louvre dans notre direct

"Ils ont fermé les portes de sécurité, poursuit la vendeuse. On s'est tous cachés derrière en attendant, j'ai eu très peur, mon cœur battait à 30 000, je suis partie, je me suis cachée avec mon équipe dans les stocks."

Au cri d'"Allah akbar", un homme a attaqué à l'arme blanche des militaires en faction à l'entrée de la très touristique galerie du Carrousel du Louvre, qui ont riposté, le blessant très grièvement. Il s'agit "visiblement" d'une "attaque à caractère terroriste", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en déplacement à Bayeux (Calvados). Le parquet antiterroriste a été saisi de l'enquête.

Des pompiers au musée du Louvre après l\'agression de militaires de la force Sentinelle, le 3 février 2017.
Des pompiers au musée du Louvre après l'agression de militaires de la force Sentinelle, le 3 février 2017. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)