VIDEO. Agression de militaires au Louvre : "la menace n'a jamais été aussi forte", prévient le porte-parole du ministère de l'Intérieur

Un individu a attaqué à la machette des militaires de la force Sentinelle, au Carrousel du Louvre.

FRANCEINFO

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henri Brandet, a appelé à la vigilance, vendredi 3 février, après l'attaque de militaires au Carrousel du Louvre"Nous avons un niveau de vigilance particulièrement élevé car la menace n’a jamais été aussi forte. Cet événement nous rappelle que la menace est évidemment présente, que c’est l’affaire de tous, mais aussi que les forces de l’ordre et les militaires sont d’une vigilance sans faille", a-t-il rappelé.

> Suivez en direct les dernières informations sur l'agression au Louvre.

"Le ministre de l’Intérieur est en déplacement mais il suit très attentivement la situation. Il est informé en permanence. Il se rendra dès son retour au chevet du militaire qui a été blessé, et à la rencontre de ses camarades qui sont intervenus, comme des policiers", a-t-il ajouté, après avoir salué "la réactivité des personnels du Louvre" et le "grand professionnalisme des militaires et des policiers".

Au cri d'"Allah Akbar", un homme a attaqué à l'arme blanche vendredi des militaires en faction à l'entrée de la très touristique galerie du Carrousel du Louvre à Paris, qui ont riposté, le blessant très grièvement. Il s'agit "visiblement" d'une "attaque à caractère terroriste", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, en déplacement à Bayeux. Le parquet antiterroriste a été saisi de l'enquête.

Des policiers devant la pyramide du Louvre après l\'agression de militaires, le 3 février 2017.
Des policiers devant la pyramide du Louvre après l'agression de militaires, le 3 février 2017. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)