Attentats : les forces de l'ordre visées

Les forces de l'ordre et les soldats sont de plus en plus souvent visés par les attentats et les attaques terroristes.

FRANCE 2

Depuis quelques années, ils sont devenus la cible privilégiée d'attaques terroristes. Policiers, gendarmes, militaires... Chargés d'assurer la sécurité du pays, ils sont les symboles les plus visibles de la lutte antiterroriste. Il y a un mois et demi, un gardien de la paix en faction, Xavier Jugelé, est tué par balles sur les Champs-Elysées à Paris, par un terroriste. Deux autres policiers sont blessés. Le 18 mars, à l'aéroport d'Orly, un homme de 39 ans est abattu par les forces de sécurité après avoir attaqué une patrouille militaire. Une attaque non revendiquée, comme celle du Louvre, le 3 février dernier. Un Égyptien armé d'une machette avait alors attaqué 4 militaires. L'un d'entre eux fut blessé à la tête.

12 attaques terroristes en 5 ans

Les actions sont toujours préméditées. Le 13 juin 2016, l'émotion est immense à Magnanville (Les Yvelines) : Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, un couple de policiers, sont tués de plusieurs coups de couteau à leur domicile. Désormais, les policiers se savent menacés. En moins de 5 ans, 12 attaques terroristes ont ciblé les forces de l'ordre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces de l\'ordre sécurisent un périmètre autour de Notre-Dame de Paris, après l\'agression d\'un policier sur le parvis de la cathédrale, le 6 juin 2017.
Les forces de l'ordre sécurisent un périmètre autour de Notre-Dame de Paris, après l'agression d'un policier sur le parvis de la cathédrale, le 6 juin 2017. (BERTRAND GUAY / AFP)