Soupçons d'intoxication alimentaire dans un Ehpad : le fils d'une résidente décédée veut porter plainte

Sa mère agée de 93 ans fait partie des cinq personnes mortes la nuit dernière. 

Une ambulance devant la maison de retraite de Lherm en Haute-Garonne, le 1er avril 2019.
Une ambulance devant la maison de retraite de Lherm en Haute-Garonne, le 1er avril 2019. (ERIC CABANIS / AFP)

Le fils d'une résidente, décédée suite à une probable intoxication alimentaire dans l'Ehpad La Chêneraie à Lherm en Haute-Garonne, affirme au micro de France Bleu Occitanie vouloir "porter plainte". Alain Lapeyre, explique avoir été prévenu par les gendarmes dans la nuit de dimanche à lundi, vers 1 heures 30 : "Les gendarmes sont venus me prévenir à la maison en me disant que maman était décédée", raconte-t-il. Sa mère, âgée de 93 ans, était pensionnaire depuis 10 ans dans cette maison de retraite.

Je suis très en colère. C'est inadmissible. On paye pas loin de 3 000 euros par mois. Il faut que la lumière soit faite là-dessus. Je vais porter plainteAlain Lapeyre

"Personne ne sait rien [...] Elle est à Rangueil pour une autopsie", précise-t-il. "Je reconnais que cette maison de retraite se dégradait", poursuit-il. Alain Lapeyre raconte notamment une visite qu'il avait voulu faire à sa mère, en rentrant de vacances, à 18 heures. Il l'avait trouvée enfermée à clé dans sa chambre, avec personne à l'étage.

Cinq résidents de l'Ehpad La Chêneraie près de Toulouse sont morts et 14 sont en "urgence relative". "Des repas témoins ont été mis sous séquestre", a expliqué la responsable de la cellule alerte sanitaire de l'Agence régionale de la santé. Selon la mairie de Lherm, c'est une cantine extérieure qui gère la nourriture depuis plusieurs semaines, les repas sont ensuite réchauffés au sein de l'établissement. 

Le groupe Korian, propriétaire de l’Ehpad La Chêneraie, s'est défendu lundi en affirmant que "le dernier contrôle réglementaire d’hygiène périodique, réalisé par un bureau d’étude externe, avait eu lieu le 12 février 2019. Selon l'entreprise, les résultats de ce contrôle étaient conformes". Dans son communiqué, le groupe assure que toutes ses équipes "sont mobilisées auprès des résidents, des familles et des collaborateurs pour leur apporter tout le soutien nécessaire face à cette situation et assurer la continuité de la prise en charge".