Somme : fusillade tragique dans un camp de gens du voyage

On dénombre quatre morts, dont un gendarme et un bébé et trois blessés graves.

FRANCE 3
C'est aux alentours de 16 h 30 que des coups de feu ont été entendus dans un campement de gens du voyage à Roye dans le nord de la Somme, à une cinquantaine de kilomètres d'Amiens, ce mardi 25 août. Sur les lieux, les gendarmes se retrouvent face au tireur. L'homme visiblement alcoolisé est armé d'un fusil de chasse et a déjà tiré sur plusieurs personnes. "C'est un individu qui a fait feu sur une femme, son petit enfant, le père de la femme. Ces trois personnes sont décédées (..)", explique Bernard Farret, procureur de la République d'Amiens.

Un règlement de comptes

L'homme prend ensuite pour cible les gendarmes. Deux sont grièvement atteints et l'un succombera à ses blessures. L'auteur des coups de feu, touché dans un échange de tirs est finalement interpellé.
Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur est arrivé ce soir au chevet du gendarme blessé au CHU d'Amiens. Selon les premiers éléments, il s'agirait d'un règlement de comptes. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des infirmiers et un policier sur les lieux de la fusillade mortelle dans un campement de gens du voyage, le 25 août 2015 à Roye (Somme).
Des infirmiers et un policier sur les lieux de la fusillade mortelle dans un campement de gens du voyage, le 25 août 2015 à Roye (Somme). ( MAXPPP)