Seine-Saint-Denis : onze personnes interpellées après des agressions contre des membres de la communauté chinoise

En sortant du restaurant ou d'un commerce, les victimes se faisaient suivre par une voiture, avant de se faire agresser une fois arrivées chez elle.

Les agressions ont eu lieu en Seine-Saint-Denis.
Les agressions ont eu lieu en Seine-Saint-Denis. (GOOGLE MAPS)

Onze personnes ont été interpellées ce mardi dans le cadre d'une enquête sur des agressions visant des membres de la communauté chinoise dans plusieurs communes de Seine-Saint-Denis, selon les informations recueillies par France Inter auprès de la préfecture de police de Paris.

Les victimes étaient suivies par un véhicule, depuis des restaurants ou des commerces à Paris, avant d'être violemment agressées et de se faire voler leurs objets de valeur, une fois arrivées à leur domicile.

Treize agressions en trois mois

Treize agressions ont eu lieu entre le mois d'août et le début du mois d'octobre à Aubervilliers, Saint-Denis, Bobigny, La Courneuve, Le Bourget et Noisy-le-Sec. Lors des perquisitions aux domiciles des 10 majeurs et du mineur interpellés, les policiers d'Aubervilliers ont notamment saisi de l'argent liquide, une arme de poing, des montres et des sacs de marques de luxe.