Seine-Saint-Denis : le maire de Noisy-le-Sec porte plainte après avoir été visé par des tirs de mortiers d'artifice

L'élu et ses adjoints tentaient de sensibiliser les habitants du quartier du Londeau au jet de déchets par les fenêtres. En sortant, ils se sont fait attaquer "avec une grande lâcheté", déplore Olivier Sarrabeyrouse.

Article rédigé par
avec France Bleu Paris - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis. (GOOGLE MAPS)

Le maire de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, Olivier Sarrabeyrouse, porte plainte après avoir été visé, avec ses adjoints, par des tirs de mortiers d'artifice mardi soir, indique France Bleu Paris mercredi 25 novembre. Les élus étaient en visite dans le quartier du Londeau.

Vers 19 heures mardi, le maire PCF et 15 adjoints pénètrent dans un des bâtiments du quartier pour distribuer des tracts. Ils veulent faire de la prévention pour éviter que les habitants ne jettent leurs déchets, notamment alimentaires, par leurs fenêtres. Certains déchets tombent sur l'école située juste à côté, selon le maire.

Pris à partie par "des trafiquants"

Après avoir distribué les prospectus, les élus ressortent du bâtiment et Olivier Sarrabeyrouse se rend compte que son scooter avec lequel il est arrivé a été renversé et les pneus crevés. Ils sont ensuite pris à partie par des "trafiquants" qui ont fait preuve de "grande lâcheté", selon le maire qui a réagi sur Facebook. "Aucune zone de non droit ne sera tolérée", pas question pour Olivier Sarrabeyrouse de faire "l'objet d'intimidations". Il a décidé de porter plainte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.