Saint-Ouen : le ministre de l'Intérieur veut enrayer le trafic de drogue

Une opération policière a été menée mercredi 13 mai à Saint-Ouen, après une série de violences liées à la drogue.

FRANCE 3

La ville de Saint-Ouen a décidé de s'attaquer au trafic de drogue qui gangrène la commune depuis quelques années. Dimanche 10 mai, des habitants étaient même descendus dans la rue pour dénoncer la violence qui découle de ce trafic.
Pour enrayer ce fléau, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a lancé, mercredi 13 mai, une importante opération visant les dealers, mais aussi...les clients.

50 CRS mobilisés

"On ne peut pas tolérer que les gens qui viennent de l'extérieur de cette banlieue contribuent à prospérer ce genre de trafic. Si on s'attaque au deal, à la délinquance, il faut le faire sur l'ensemble du spectre", estime Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l'Intérieur.
Résultat, près de 50 CRS seront en permanence dans la ville et 12 nouvelles caméras de surveillances seront installées. Une mesure bien accueillie par le maire de la commune, William Delannoy : "ça fait un certain temps qu'on vit sous la coupe de ces trafiquants. Les habitants n'en peuvent plus", assure l'élu, au micro de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cité Emile-Cordon à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), le 18 octobre 2013.
La cité Emile-Cordon à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), le 18 octobre 2013. ( MAXPPP)