Bagarre à Orly entre Booba et Kaaris : "Ils l’ont fait parce qu’ils étaient obligés"

France Inter a interrogé Jean-Pascal Zadi, un rappeur réalisateur, sur la rixe à Orly qui a envoyé les rappeurs Booba et Kaaris en prison. Selon lui, ils étaient allés trop loin pour pouvoir reculer.

Le rappeur Booba en juillet 2017 sur la scène des Eurockéennes à Belfort.
Le rappeur Booba en juillet 2017 sur la scène des Eurockéennes à Belfort. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Les rappeurs Booba et Kaaris ont été libérés sous contrôle judiciaire jeudi 23 août. Ils étaient en prison pour s’être battus à l'aéroport d'Orly mercredi 1er août. 

Booba n'en est pas à sa première altercation avec des rappeurs, comme Rohff ou La Fouine. Plus qu’un buzz, c’est plutôt symptomatique de la culture rap, selon Jean-Pascal Zadi, rappeur et réalisateur, interrogé par France Inter. "Ils l’ont fait parce qu’ils étaient obligés", dit-il.

Ils ont tellement parlé dans le rap, ils ont tellement dit d’insultes qu’au bout d’un moment t’es obligé d’agir sinon le public ne te suit plus.Jean-Pascal Zadi, rappeur réalisateurFrance Inter

Selon Jean-Pascal Zadi, Booba et Kaaris "ont été dépassés par leur musique et ils ont été obligés d’aller au bout du truc. Y’a leur carrière qui est en jeu. C’est du réel allié au business, explique-t-il amusé. 

L'ultime bataille entre Booba et Kaaris aura lieu par avocats interposés pendant leur procès, le 6 septembre.