Rhône : un réseau de trafiquants d'armes démantelé, des milliers de munitions saisies

La gendarmerie nationale a saisi onze armes à feu et 214 000 euros. Au total, huit personnes ont été mises en examen. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Menée par la section de recherches de Lyon, l'enquête avait été ouverte en 2018. (PIERRE AUGROS / MAXPPP)

La gendarmerie nationale annonce ce samedi avoir démantelé "une équipe spécialisée dans le trafic d'armes et de matériels balistiques". A l'issue de trois ans d'enquête dans le Rhône, les enquêteurs ont notamment saisi 214 000 euros, onze armes à feu, des milliers de munitions et des gilets pare-balle, dont certains étaient siglés "Police".

Huit personnes mises en examen

L'enquête, menée par la Section de recherches de Lyon, a débuté fin 2018, précise la gendarmerie. Au total, huit personnes ont été mises en examen, dont cinq ont été incarcérées.

A la suite de l'ouverture d'une information judiciaire en mai 2019, cinq personnes ont d'abord été interpellées le 25 janvier 2020. Trois ont été mises en examen et deux incarcérées. Puis, le 30 juin 2020, six individus assurant des fonctions de "logisticiens" au sein de ce réseau ont été interpellés. Trois ont été mis en examen et deux écroués. Enfin, le 30 mars dernier, trois personnes ont été interpellées, précise la gendarmerie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.