La Réunion : de nombreuses installations pour faire fuir les requins

La Réunion est sous le choc depuis l'attaque de requin qui a coûté la vie au jeune surfeur Elio, survenue dimanche 12 avril.

France 3

Lundi 13 avril, l'émotion est encore très vive au collège des Aigrettes. Une minute de silence a été observée ce matin. Dimanche 12 avril, Elio, un jeune garçon de 13 ans, et ses copains du pôle espoir sont allés surfer au spot des Aigrettes, dans une zone interdite aux activités nautiques. Elio a été happé par un requin-bouledog et n'a pas pu être sauvé.

16 attaques, dont sept mortelles depuis 2011

Plusieurs hypothèses tentent d'expliquer cette présence accrue de squales dans les environs. Certains mettent en cause la présence humaine de plus en plus sensible ou les déchets qui attireraient les requins. D'autres pointent la réserve naturelle créée en 2007, qui abrite de nombreuses tortues, la nourriture préférée de ces squales.

Installation de filets de protection, ultrason anti-requins, vigies dans l'eau, face au risque plusieurs zones de sécurité ont été créées. En dehors de ces zones et du lagon, la baignade est interdite. La situation inquiète désormais les professionnels du tourisme alors que La Réunion enregistrait déjà une baisse de fréquentation.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un couple se baigne à l\'Etang-Salé, une plage de La Réunion, le 27 octobre 2013.
Un couple se baigne à l'Etang-Salé, une plage de La Réunion, le 27 octobre 2013. (RICHARD BOUHET / AFP)