Quatre personnes en garde à vue dans le Val-d'Oise après l’agression d’un policier hors service

Un policier de la brigade des réseaux ferrés a été agressé mardi soir en rentrant chez lui. Mercredi, quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue par la gendarmerie d'Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise).

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Saint-Leu-la-Forêt (Val-d'Oise). (GOOGLE MAPS)

Quatre personnes ont été placées en garde à vue après leur interpellation par la gendarmerie d’Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise) mercredi 3 novembre après l’agression d’un policier hors service mardi soir, a appris franceinfo de source policière. Une enquête est en cours, indique dans un tweet la préfecture de police de Paris. 

Le quatre suspects sont entendus actuellement pour "violences aggravées par deux circonstances", d’abord parce qu’il s’agit de violences sur une personne dépositaire de l’autorité publique mais aussi parce que l’agression s'est déroulée en réunion, précise la source policière. Selon les informations de franceinfo, trois des quatre personnes interpellées ont reconnu leur implication dans les faits. Les investigations ont été confiées à la sûreté départementale du Val-d’Oise.

Agressé alors qu'il rentrait chez lui

Le fonctionnaire a été agressé dans un train à Saint-Leu-La Forêt (Val-d'Oise), alors qu'il rentrait chez lui. Les agresseurs ont reconnu ce policier de la brigade des réseaux ferrés, qui dépend de la préfecture de police de Paris. C’est notamment ce qui ressort du témoignage du policier.

Les agresseurs l’ont ensuite pris à partie violemment dans la rame du train. La préfecture de police de Paris a d’ailleurs réagi dans un tweet en adressant son "soutien au policier agressé et blessé par plusieurs individus alors qu’il rejoignait son domicile".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.