Gard : des tombes vandalisées

Dans le Gard, à Saint-Julien-de-Cassagnas, un cimetière a été profané durant le week-end pascal. Une soixantaine de croix ont été brisées ou renversées.

FRANCE 2

Régine Tumminia habite dans le village de Saint-Julien-de-Cassagnas, dans le Gard. Elle vient constater les dégâts dans le cimetière de la commune, là où des tombes ont été vandalisées entre le dimanche 21 et le lundi 22 avril. 70 croix ont été prises pour cible, brisées, renversées ou déplacées. Pour les familles des défunts, c'est un choc. "C'est scandaleux !", déplore une jeune femme venue fleurir une tombe.

Une enquête ouverte

Cette mauvaise blague dure depuis déjà un an dans le village. Régulièrement, le maire reçoit les plaintes de familles dont les tombes ont été vandalisées. Pascal Milesi a déjà constaté auparavant "des petits actes de vandalisme", mais "jamais de cette ampleur". Lundi 22 avril, des relevés ADN ont été effectués et le parquet a ouvert une enquête. D'après les premiers éléments, il pourrait s'agir de plusieurs auteurs. Ils risquent jusqu'à quatre ans de prison. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans le Gard, à Saint-Julien-de-Cassagnas, un cimetière a été profané durant le week-end pascal. Une soixantaine de croix ont été brisées ou renversées.
Dans le Gard, à Saint-Julien-de-Cassagnas, un cimetière a été profané durant le week-end pascal. Une soixantaine de croix ont été brisées ou renversées. (FRANCE 2)