Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Octuple infanticide : Dominique Cottrez "était dans un système dont elle ne pouvait pas sortir"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
CORINNE PEHAU et EMMANUEL QUINART - FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Article rédigé par
France Télévisions

Dominique Cottrez a avoué, lundi, qu'elle n'avait jamais eu de relations sexuelles avec son père, contrairement à ce qu'elle affirmait au début de procès de Douai (Nord).

La thèse de l'inceste s'est écroulée lundi 29 juin au procès de Dominique Cottrez. C'est la stupeur au troisième jour de sa comparution devant la cour d'assises de Douai (Nord). Accusée d'avoir tué huit de ses nouveau-nés, elle a reconnu aujourd'hui n'avoir jamais eu de relations sexuelles avec son père, contrairement à ce qu'elle assurait jusque-là pour sa défense.

"Elle sentait bien qu'elle allait être enceinte, elle en avait peur"

La révélation a eu lieu à l'issue d'un interrogatoire musclé effectué par son propre avocat, Frank Berton. "Vous allez vous réveiller. Vos filles sont là. (...) Pouvez-vous jurer sur leur tête que votre père vous a violée ?" a asséné l'avocat. Dominique Cottrez explique en quelques mots qu'elle n'a jamais eu de relations sexuelles avec son père, contrairement à ce qu'elle affirmait auparavant. "Elle était dans un système dont elle ne pouvait pas sortir. Elle sentait bien qu'elle allait être enceinte, elle en avait peur, mais elle ne pouvait pas consulter du fait que le système de santé ne lui permettait pas d'y retourner", explique Damien Subil, expert et professeur de gynécologie-obstétrique. France 3 nous fait le compte-rendu d'audience de ce lundi.

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès Cottrez

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.