Cet article date de plus de deux ans.

Policière attaquée au couteau : les habitants de la Chapelle-sur-Erdre sous le choc

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Policière attaquée au couteau : les habitants de la Chapelle-sur-Erdre sont sous le choc -
Policière attaquée au couteau : les habitants de la Chapelle-sur-Erdre sont sous le choc Policière attaquée au couteau : les habitants de la Chapelle-sur-Erdre sont sous le choc - (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - S.Perez, H.Capelli, L.Pekes, J.Cohen-Olivieri
France Télévisions

Après l'attaque d'une policière au couteau, la commune de la Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique) a connu une longue matinée, vendredi 28 mai. Le quartier a été bouclé et les écoles fermées.

À La Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique), les écoles étaient fermées à l'heure du déjeuner, les enfants confinés dans les classes. À la sortie, le soir du vendredi 28 mai, les plus sensibles sont soulagés de retrouver leurs parents. Durant trois heures de chasse à l'homme, ces derniers étaient inquiets. "Je me suis un peu barricadée dans la maison", explique une maman d'élève. Cette commune, habituellement sans histoires, est restée figée dans le temps lors de la traque du suspect.

"Une commune rurale"

Les qualités humaines et professionnelles de la policière blessées sont connues de tous, et sont saluées dans sa commune. La maire des Touches (Loire-Atlantique) fait part de son incompréhension. "On est dans une commune rurale, il n'y a pas d'insécurité, on n'est pas [habituellement] touchés par ce genre de choses, et ça nous choque toujours quand ça nous touche personnellement", explique Laurence Guillemine, maire DVG. Pour l'instant, le parquet national anti-terroriste ne s'est pas emparé de cette affaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.