Cet article date de plus de quatre ans.

Violences policières et racisme au sein de forces de l'ordre : pour 55% des Français, les manifestations ne sont pas légitimes, selon un sondage

C'est ce qui ressort du sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et "Le Figaro" publié jeudi. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Lors de la manifestation place de la Concorde à Paris en hommage à George Floyd et contre le racisme et les violences policières, le 6 juin 2020. (MATTHIEU MONDOLONI / FRANCEINFO)

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 11 juin, 55% des Français estiment que les manifestations en France contre les violences policières et le racisme dans la police ne sont pas légitimes. Selon cette enquête, ils trouvent que les problèmes de violences policières, comme dans l’affaire George Floyd, se posent bien plus aux Etats-Unis qu’en France.

Les manifestations en hommage à cet homme afro-américain, mort asphyxié sous le genou d'un policier blanc lors de son arrestation, sont plébiscitées par les Français marqués à gauche politiquement. Ils sont 84% des proches des Insoumis à les trouver légitimes, comme près des deux tiers (64%) des sympathisant EELV et 57% des socialistes. A l'inverse, 69% des sympathisants du RN et 84% des proches de LR dénoncent ces manifestations. A noter que sur ce sujet-là, les personnes se disant proches de La République en marche réprouvent à 70% les manifestations.

Cette enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée par internet les 10 et 11 juin 2020, sur un échantillon de 1 005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.