Tensions lors de la manifestation pour Adama Traoré : "Le seul responsable, c'est le préfet de Paris" estime l'avocat de la famille

Le rassemblement, interdit par la préfecture, était organisé par la famille d'Adama Traoré. Leur avocat, Yassine Bouzrou, dénonce un "déni de justice".

Des heurts ont eu lieu lors de la manifestation contre le racisme et les violences policières sur le parvis du tribunal de Paris, a constaté une journaliste de France Inter sur place.
Des heurts ont eu lieu lors de la manifestation contre le racisme et les violences policières sur le parvis du tribunal de Paris, a constaté une journaliste de France Inter sur place. (BENO?T DURAND / HANS LUCAS)

"Ce rassemblement qui était prévu depuis plusieurs jours a été interdit par le préfet de police de Paris, Didier Lallement, et je considère que cette décision d'interdire ce rassemblement pacifique au dernier moment a mis de l'huile sur le feu et, si vous me demandez mon avis, le seul responsable c'est le préfet de police de Paris, le pire préfet de police de Paris de l'Histoire", a dénoncé, mardi 2 juin, sur franceinfo Yassine Bouzrou, avocat de la famille d’Adama Traoré.

Une manifestation pacifique

Des heurts ont eu lieu lors de la manifestation contre le racisme et les violences policières sur le parvis du tribunal de Paris, a constaté une journaliste de France Inter sur place. Cependant, une grande majorité des milliers de manifestants se sont rassemblés dans le calme et ont scandé "Justice pour Adama" et "Black Lives Matters". "Mon rôle est purement judiciaire, les rassemblements qui ont été organisés par le comité Adama Traoré depuis le début de l'affaire ont toujours été pacifiques".

C'est la seule grande ville au monde où on a interdit un rassemblement pacifique pour dénoncer un déni de justice ou des violences policières, même là il s'agit de gendarmesmaître Bouzrouà franceinfo

Quatre ans de mobilisation

Ce rassemblement intervient une semaine après la mort de George Floyd, un Afro-américain de 46 ans asphyxié lors de son interpellation par un policier blanc aux Etats-Unis, mais "le comité Adama Traoré, n'a pas attendu les violences policières aux Etats-Unis pour agir", a précisé maître Yassine Bouzrou. "Cela fait quatre ans que la famille se bat pour obtenir justice et vérité dans le cadre de ce dossier. Il y a des rassemblements réguliers tous les ans pour dénoncer cette justice qui refuse d'organiser ce qu'on appelle une enquête effective, explique l'avocat de la famille Traoré. Dans cette affaire [Adama Traoré] les juges refusent d'organiser une reconstitution, or c'est un acte élémentaire dans une enquête criminelle.

Nous sommes face à un déni de justice et c'est pour ça que le comité Adama Traoré a décidé d'organiser ce rassemblementmaître Yassine Bouzrouà franceinfo

"Certaines personnes estiment à juste titre qu'il y a des similitudes, car dans l'affaire américaine les médecins désignés par la justice américaine ont rendu des expertises de complaisance car ils ont dit que ce pauvre M. Floyd était décédé tout seul parce qu'il était malade et c'est vrai qu'on a eu la même chose sur Adama Traoré. Il y a forcément une colère légitime. La famille d'Adama Traoré demande qu'une seule chose c'est la justice", a lancé maître Yassine Bouzrou.