En colère, les syndicats de police reçus par Christophe Castaner

Après plusieurs jours de manifestations contre les violence policières, les syndicats de policiers sont reçus par le ministre de l'Intérieur jeudi 11 juin.

France 2

C’est dans un contexte très tendu que Christophe Castaner va tenter de calmer la colère des forces de l’ordre. Depuis l’annonce de l’interdiction de la technique dite de l’étranglement, les syndicats de police appellent à faire la grève des interpellations. Beaucoup n'ont pas digéré cette annonce et ont le sentiment d'être désavoués. Ils reprochent au ministre de l’Intérieur de ne pas leur apporter de solutions alternatives. Selon eux, sans nouvelle technique, impossible de travailler dans de bonnes conditions et en toute sécurité.

Généralisation du racisme dans la police

Le premier syndicat de police, Alliance-Police nationale, demande à Christophe Castaner jeudi 11 juin de créer un groupe de travail à ce sujet. Tous les syndicats dénoncent une stigmatisation et la généralisation du racisme au sein même de la police, conclut jeudi matin la journaliste de France Télévisions Alizé Lutran en direct du ministère de l’Intérieur à Paris, où sont reçus les syndicats de policiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers après des heurts lors de la manifestation contre le projet de réforme des retraites, le 9 janvier 2020, à Paris. 
Des policiers après des heurts lors de la manifestation contre le projet de réforme des retraites, le 9 janvier 2020, à Paris.  (SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO / AFP)